Unité de production d’eau potable, site des Espagnoux

Eau et forêt


Depuis quelques décades, la multiplication des dispositifs de protection de la nature est significative d’une forte volonté publique de préserver les ressources paysagères et végétales de la Nation. Les moyens employés, souvent coercitifs, sont symptomatiques d’une philosophie séparant la société humaine et la Nature. Cette vision en noir et blanc ne va pas sans difficultés, en particulier dans les territoires de forte densité et de développement comme la Haute-Savoie. Là, les deux univers ne peuvent pas s’éviter et doivent cohabiter. La réalisation de l’usine de production d’eau potable de la Communauté de l’Agglomération d’Annecy est intéressante, car elle est caractéristique de ces difficultés et des solutions possibles. Ne pouvant prendre place que dans un territoire très sensible et fortement protégé, son maître d’ouvrage, la Communauté de l’Agglomération d’Annecy accompagné des architectes David Ferré et Jean-Pierre Montmasson, ont développé une stratégie visant à une insertion soignée. La réussite de ce projet est riche en enseignements. Construit et Nature coexistent dans une relation harmonieuse. Ce succès montre que tout manichéisme est à éviter ; l’essentiel étant que nos objectifs soient réfléchis et servis par une conception qualitative.

Informations sur le projet

Année de mise en service2009
Publié en2009
Maître(s) d'ouvrageCommunauté de l'agglomération d'Annecy
Architecte(s)David Ferré, Jean-Pierre Montmasson
Paysagiste(s)Denis Roptin
Surface plancher (SHON)3169 m2
Montant de l'opération6 852 000 € HT

Localisation

Télécharger la fiche PDF