Reconstruction du refuge du Nid d’Aigle

Dernière gare avant le sommet


Lorsque l’on évoque les refuges de montagnes, on leur associe généralement les thèmes de l’alpinisme et des sports extrêmes ; on imagine des lieux qui ne sont accessibles qu’à une élite de sportifs de haut niveau surtout s’ils sont situés dans le massif du Mont-Blanc. Une bonne condition physique est généralement exigée pour avoir l’espoir de visiter l’une de ces constructions nichées entre les parois escarpées et Il faut souvent plusieurs heures de marche pour les atteindre. Le refuge du Nid d’aigle installé à une altitude de près de 2300m est en revanche très atypique. On y accède aisément en train en gagnant le terminus du mythique Tramway du Mont-Blanc qui fut construit de 1907 à 1914. Conçu pour héberger les alpinistes, le nid d’aigle reçoit également de nombreux touristes qui viennent ici flirter avec le frisson de la haute montagne. Répondant aux exigences techniques d’une construction d’altitude, ce refuge prend parfois l’allure d’une buvette exceptionnelle où les clients se prélassent face au grand paysage.

Informations sur le projet

Adresse du projetLes Glaciers - 74170 Saint Gervais Les Bains
Année de mise en service2006
Publié en2008
Maître(s) d'ouvrageCommune de Saint Gervais les Bains
Architecte(s)Gaston Müller
Surface plancher (SHON)242,8 m2
Montant de l'opération1 043 000 € HT

Localisation

Télécharger la fiche PDF