Gare aval du téléphérique des Prodains

2013, odyssée de l’espace


À l’orée des années 1960, la station d’Avoriaz a poussé dans l’esprit d’un visionnaire, Jacques Labro, qui a priorisé avant la lettre les notions de durabilité, d’insertion environnementale et de mobilité douce. Fidèle à l’esprit du fondateur, avec lequel il s’est associé depuis 1996, Simon Cloutier (Atelier d'Architecture d'Avoriaz) perpétue la réflexion sur les notions d’intégration, de déplacement doux et de lien. La gare de départ du "Prodains Express", conçue à quelques centaines de mètres de l’originale construite en 1963, s’inscrit en effet dans cette veine : primauté du câble sur la voiture, desserte en front de neige, confort et accessibilité dignes d’un hall d’aéroport. Avec sa coque de bois en arcs, la gare a été structurée et aménagée de façon à minimiser son impact et dans une perspective évolutive, la partie arrière étant susceptible d’être démontée pour un prolongement jusqu’à Morzine. Entre le coeur de village et les différents pôles de la station, le "Prodains Express", mis en service en avril 2013, se rêve ainsi comme l’un des maillons d’un futur métro aérien. Une utopie de plus de cinquante ans.

Informations sur le projet

Adresse du projetLes Prodains - 74110 Morzine
Année de mise en service2013
Publié en2016
Maître(s) d'ouvrageSociété des remontées mécaniques de Morzine-Avoriaz
Architecte(s)Atelier d'architecture d'Avoriaz/Agence Simon Cloutier
Surface plancher (SHON)2000 m2
Montant de l'opération3 600 000 € HT

Localisation

Télécharger la fiche PDF