: observatoire de la création
architecturale, urbaine et paysagère

Cet ensemble de fiches vous présente des réalisations récentes en matière d'architecture, d'urbanisme et d'environnement en Haute-Savoie.

2018

Moderniste rajeuni

Imaginé par l’architecte Robert Cottard en collaboration avec Maurice Novarina, le groupe scolaire Les Romains constitue un héritage intéressant de l’architecture moderniste des années 1960. Frontal et urbain du côté du boulevard de la Rocade (école élémentaire et restaurant scolaire), il présente en revanche un aspect plus compact et intériorisé du côté de la rue Charles Marteaux (école maternelle), dans un environnement boisé et bucolique associant aussi un gymnase (par-delà la rue)...

2018

Écologie sociale

Reflet du temps, et de sa géographie démographique, la commune d’Annecy a souhaité repenser sa cuisine centrale. Installé dans le quartier de Novel-Les Teppes à 500 mètres de l’ancienne, devenue vieillissante et inadaptée...

2018

Habitat socio-écologique

Ce programme de 60 logements locatifs sociaux constitue une brique de plus au sein de l’écoquartier Vallin-Fier. Il se veut cohérent avec l’esprit de ce site privilégiant sur 17 hectares la construction de logements mixtes (1 050 à terme) multipliant les profils sociologiques, privilégiant les matériaux durables ainsi que les modes de déplacement doux...

2017

Dialogue sous la résille

L’ancienne bibliothèque, installée dans une ferme historique, a été étendue, restructurée et reliée avec un bâtiment nouveau sous un même couvert de résille métallique qui unifie l’ensemble. Le programme est ainsi le fruit d’un dialogue, ou d’une interaction étroite entre un volume ancien "dépoussiéré" et "éclairé", qui conserve ses marqueurs identitaires forts (verrières, poutres apparentes, enduit rustique, tuiles écailles) et un objet moderne qui ose une écriture contemporaine et innovante (murs béton, chauffage par panneaux rayonnants à eau chaude, toiture en zinc quartz blanc à joints debouts), les deux fonctionnant dans une interaction étroite...

2017

Une question d’échelles

Cet internat mutualisé a été installé sur le site du lycée Baudelaire, dans la continuité de l’établissement construit dans les années 1980. Destiné à accueillir 261 lits à destination de l’institution, du centre Belluard et des lycées de l’agglomération d’Annecy, ainsi que des salles d’étude et un foyer, l’édifice est donc intrinsèquement imposant...

2017

Un parangon de rénovation

Cet ancien immeuble a été racheté à l'Urssaf par la Caf de Haute-Savoie qui a souhaité, en relation avec ses locaux historiques voisins, y regrouper l’ensemble de ses bureaux. Brigitte de Jong, architecte retenue pour l’opération, s’est attachée à révéler la silhouette du bâtiment ancien, vestige des années 1960 solennel et imposant, en le recouvrant d’une peau en cassettes zinc aux effets chromatiques changeants, et en l’animant de ventelles colorées...

2017

Un modèle du vivre ensemble

C’est un projet original à plus d’un titre. D’abord parce qu’il vient requalifier une ancienne friche industrielle pour la convertir en élément de vitalisation d’un quartier...

2017

Une nouvelle urbanité

Ce programme développé par les ateliers d’architectes Maironi est parvenu à transcender les contraintes d’un îlot compliqué, devenu au fil des ans un no man’s land. C'est aujourd'hui la proue du quartier de la Mandallaz, le point d’articulation d’une lecture nouvelle d’un espace beaucoup plus large...

2017

Une géométrie claire et cohérente

Cette opération immobilière composée de 33 logements locatifs répartis en 15 T1 bis et 18 T2, est une réponse habile face aux enjeux de densification et de construction en coeur de ville. Sur une ancienne aire de stationnement en pente encadrée de résidences pour étudiants et jeunes travailleurs, l’architecte Catherine Boidevaix, en collaboration avec Haute-Savoie Habitat, a en effet dessiné un projet simple et compact, tissé d’une résille métallique blanche, qui s’efface dans son environnement tout en garantissant l’intimité des résidents (jeunes de moins de 35 ans, étudiants et salariés), en retrait des voies de circulation...

2016

Brut de béton mais bon pour la planète

Certes, ce n’est pas forcément le projet architectural le plus clinquant de l’année ! Mais une chaufferie urbaine mixte biomasse-gaz de 1565 m2 de surface SHON, forte à terme de 7,7 km de réseaux, et dévolue à la production de chaleur pour, au mieux, l’équivalent de 5000 logements, devait naturellement privilégier l’efficacité aux effets de manche. C’est dans ce contexte rationnel qu’a été contextualisé le programme présenté par IDEX Energies, qui exploite le site, et dessiné par Brière Architectes...

Search Filters