: observatoire de la création
architecturale, urbaine et paysagère

Cet ensemble de fiches vous présente des réalisations récentes en matière d'architecture, d'urbanisme et d'environnement en Haute-Savoie.

2018

En Vers et contre tout

Le bâtiment retraité par l’agence DMA Architectures se situe dans la commune de Vers, petit bourg rural de 900 habitants, à quelques encablures de Viry et de la métropole genevoise. Le pro-gramme a consisté, dans ce carrefour névralgique constitué par le croisement des départementales 992 et 23, à rénover et à réaffirmer la présence de la mairie, ainsi que sa multifonctionnalité (salle des fêtes, locaux commerciaux) en lien étroit avec des petits commerces connexes (boulangerie, salon de coiffure) et école...

2018

De l’huile dans les rouages

Dans un village dépourvu de place centrale, étiré en hameaux disséminés et hétérogènes, la maison forte de Lathuile apparait, avec sa tour ronde, son pigeonnier et ses petites fenêtres encadrées de pierres de taille, comme un élément structurant et identifiant du bourg. Selon un usage qui prévaut bien souvent dans les petites communes héritières d’un bâtiment de cette envergure, différentes fonctions y ont été agrégées au fil du temps, telle que la mairie, une salle de classe, ainsi qu’une halte-garderie...

2018

Exercice évident, pas élémentaire

Quatre équipements scolaires en cinq ans… Ce chiffre résume à lui seul l’enjeu auquel se trouve confrontée la Ville de Thonon-les-Bains : fournir de nouvelles écoles pour absorber les très nombreux enfants nés ou arrivant dans la commune. Pour économiser son foncier, celle-ci a aussi choisi une autre voie, parallèle : traiter l’existant...

2018

Sobriété pour tous

Le bâtiment entend répondre à l’accroissement démographique de la commune en regroupant dans un même volume différents services autrefois éparpillés tels qu’une école, une crèche, un réfectoire, une bibliothèque ainsi qu’un logement, le tout complété d’un parking souterrain dédié aux services publics avoisinants. L’intérêt du programme réside autant dans cette intelligence prospective, qui associe les fonctions pour économiser l’espace et limiter l’emprise visible de la voiture, que dans son approche intégrative et bioclimatique...

2018

L’école remise au centre du village

Là-haut dans la montagne, au cœur du massif des Brasses, il était un petit bourg de 1 000 âmes cultivant la douceur de vivre, sensible au paysage et au bâti ancien. Un bourg, et un conseil municipal, qui ont fait le pari de remettre l’église au centre du village...

2018

Un modèle exemplaire et durable

Pour ce projet associant un collège et un gymnase, les maîtres d’ouvrage respectifs, Conseil départemental et communauté de communes, ont mis les petits plats dans les grands, poussant le curseur de l’excellence à son maximum. Sur près de 10 000 m² de surface (6 880 m² pour le collège et 2 700 m² pour le gymnase plus les surfaces attenantes, cour, plateau sportif et aires de stationnement), le programme développé par le cabinet AER Architectes s’est en effet révélé exemplaire tant au niveau du déroulement du chantier que des matériaux utilisés...

2018

Moderniste rajeuni

Imaginé par l’architecte Robert Cottard en collaboration avec Maurice Novarina, le groupe scolaire Les Romains constitue un héritage intéressant de l’architecture moderniste des années 1960. Frontal et urbain du côté du boulevard de la Rocade (école élémentaire et restaurant scolaire), il présente en revanche un aspect plus compact et intériorisé du côté de la rue Charles Marteaux (école maternelle), dans un environnement boisé et bucolique associant aussi un gymnase (par-delà la rue)...

2018

Un qui fait le lien

Le groupe scolaire de Pringy a été construit selon le principe de strates successives épousant les mouvements de croissance démographique de la commune. Avec le temps, cette multiplication d’îlots de vie désolidarisés était devenue difficilement compatible avec le principe d’une vie scolaire apaisée et efficiente...

2018

Pierres de Vals, matière d’un repère intemporel

Pensée par l’agence parisienne Christophe Rousselle, l’école des Sources interpelle d’abord par son apparence en pierres de Vals, issues du canton des Grisons en Suisse, qui confèrent au bâtiment, avec leurs reflets changeants gris-bleuté, un aspect flammé chic et léché. On pourrait être chez les voisins helvètes aux thermes de Vals-les-Bains, signées de l’architecte Peter Zumthor, sauf que l’on est dans l’école d’une petite commune de Haute-Savoie...

2018

Toiture papillon et ailes déployées

L’ancienne chapelle construite en 1955 par l’architecte Claude Fay ne payait peut-être plus de mine avec son pan de toiture inversée, ses lignes franches et géométriques, que les années et l’oubli ont pu endurcir. Les successeurs, les architectes Jean-Michel Favre et Éric Libes, ont souligné le caractère du bâtiment ancien, en relation avec son environnement, tout en lui conférant les qualités nécessaires à ses nouveaux usages de Maison des associations...

Search Filters